L’éclairage domestique d’hier à aujourd’hui

eclairage1

Actuellement, l’éclairage représente plus de 15% de la facture d’électricité des français. Il apparaît donc nécessaire d’économiser l’énergie absorbée par l’éclairage en adoptant des réflexes éco-citoyens … et en privilégiant des ampoules peu consommatrices d’énergies.

De la bougie à la LED, en passant par la lampe à incandescence et sa petite sœur, la lampe fluocompacte, les élèves de l’UPI ont réalisé – en collaboration avec les étudiants de 1ère année BTS domotique – une maquette présentant l’évolution de notre éclairage au fil du temps.

Quelle source d’éclairage est la plus économe ? Laquelle éclaire le mieux ?

A travers cet atelier expérimental, les élèves ont mis en lumière les évolutions apparues dans ce domaine à travers plusieurs aspects : historiques, techniques et environnementaux.

Pour seulement 4 W d’énergie consommée, la LED s’avère être la lampe la moins consommatrice d’énergie (contre 20 W pour la lampe fluocompacte et 100 W pour la lampe à incandescence)… mais pas la plus efficace en terme d’éclairage. Sur ce terrain là, les lampes à incandescences et fluocompactes sont, à l’heure actuelle, encore inégalables.

eclairage

Ce projet, également caractérisé par une visée sociale, a ainsi rapproché les élèves d’UPI aux jeunes du BTS domotique. Ces derniers ont su mettre à profit leurs connaissances acquises dans le cadre de leurs cours sur l’automatisation en élaborant un capteur crépusculaire et un capteur de mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.