L’effet Meissner à Mandela

Enseignant·e / établissement : TCHANGAI Touley - Lycée Nelson Mandela - Poitiers

L’édition 2020 des sciences au cœur du métier est close.

Compte tenu de la situation exceptionnelle liée à l’épidémie Covid-19 la plupart des films n’ont pu être achevés. Et ceux qui sont présentés ont dû s’adapter avec les quelques scènes tournées avant la fermeture des établissements.

Évaluation : 3.7/5 - Avec 12 votes.
Please wait...

Ce projet a été réalisé par l’atelier Cinéma des groupes AP (Accompagnement Personnalisé) des classes de Secondes Pro du LPO Nelson Mandela Pôle Bâtiment et Arts Associés.

En raison de l’interruption du projet lié à l’épidémie de COVID, le film ne présente que la bande annonce  puisque la réalisation n’a pu être achevée.

Lévitation avec un supraconducteur

Il s’agit d’une expérience qui illustre l’effet Meissner, propre à un supraconducteur.

« Certains composés ont la propriété de devenir parfaitement conducteur de l’électricité en dessous d’une certaine température. Il s’agit des supraconducteurs (superconductors en anglais), dont la résistance électrique devient parfaitement nulle en dessous de la température critique Tc.
Les céramiques de type YBaCuO sont des supraconducteurs ayant une température critique supérieure à la température de l’azote liquide (–193°C), d’où leur utilisation relativement facile lorsqu’on dispose d’azote liquide. À l’heure actuelle il n’existe pas de supraconducteur dont la température critique est supérieure –135°C (soit 138 K), et encore moins à la température ambiante. »

 

Quelques applications:

  • Les champs magnétiques pour l’imagerie médicale (IRM)
  • Les champs magnétiques intenses pour la recherche fondamentale
  • Des trains qui lévitent
  • Un transport d’énergie très économique
  • Ordinateurs quantiques
  • D’excellents filtres en électronique pour les téléphones portables
  • SQUID : Pour mesurer les champs magnétiques.